Les 5 étapes d’une relation de couple

Avant de rencontrer Vincent par l’entremise de Facebook, Catherine n’avait certes pas planifié qu’un jour, elle serait confrontée à l’infidélité. Non seulement cela ne faisait pas partie de ses préoccupations, mais c’était même un comportement qu’elle réprouvait. Petit à petit cependant, elle s’y est rendue vulnérable. Les circonstances et l’évolution de sa relation avec Guillaume ont fait en sorte que, malgré les principes qui l’animaient, elle s’est ouverte aux charmes de Vincent.

1 L’emballement du début
Pour quiconque tombe en amour, les débuts d’une relation sont uniques et ils varient selon les personnes et les circonstances de vie. Pour beaucoup, les premiers balbutiements provoquent des étincelles, un coup de foudre… ou un aveuglement soudain ! Pour d’autres, les amorces se font de façon beaucoup plus retenue, ce qui n’enlève rien à la profondeur des sentiments éprouvés.

2 Le prévisible quotidien
La vie au quotidien ne manque cependant pas de rattraper tous les couples, même les plus enflammés. L’emballement du début finit immanquablement par faire place à la routine et aux habitudes. La passion perd alors de son intensité et cesse d’éblouir. Tout n’apparaît plus aussi rose qu’on avait bien voulu le croire. Confrontée à la réalité quotidienne, l’idéalisation s’estompe lentement. L’un et l’autre commencent à se voir tels qu’ils sont et non plus uniquement comme ils s’étaient imaginés.

3 La déception et la frustration
Les années ont passé. Catherine et Guillaume ont maintenant deux enfants. Ce dernier passe trop de temps au bureau et rentre fourbu à la maison. Plus souvent qu’autrement, il n’a pas le goût de discuter, a l’air préoccupé et ne donne pas l’impression d’écouter Catherine quand elle lui parle. À le voir aller, on dirait qu’il n’a d’intérêt que pour son journal ou la télé. Sans compter qu’il rapporte régulièrement du travail à la maison la fin de semaine, ce qui limite grandement ses disponibilités. Ce faisant, Catherine se retrouve souvent seule avec Krystelle et Jonathan, ce qui est loin de correspondre à l’idée qu’elle s’est faite du couple et de la vie de famille.

4 L’éloignement progressif
Pour que des partenaires en arrivent à une telle étape, il faut qu’ils soient en proie à une totale impuissance à faire avancer les choses. Qu’ils aient l’impression d’avoir tout essayé et fassent le constat que rien ne fonctionne. D’être fatigués d’avoir mal et d’être frustrés de continuellement se retrouver au coeur de conflits et de tensions récurrentes. Beaucoup d’entre eux cherchent alors à se protéger en prenant une distance – des événements et de leur partenaire –, sur le plan émotif.

5 Le détachement
Si les choses ne s’améliorent toujours pas entre les conjoints, celui qui est insatisfait risque de se rendre à la phase dite de détachement. À cette étape ultime, le partenaire concerné décroche complètement. Non seulement n’a-t-il plus d’amour pour l’autre, mais l’indifférence a pris toute la place. Trop de temps et d’énergie ont été investis sans résultat apparent. Le conjoint détaché ne nourrit plus d’espoir de voir la relation s’améliorer et encore moins de retrouver son élan initial. Pour lui, il n’est même plus question d’essayer. À plusieurs égards, la séparation est alors perçue comme un soulagement. La possibilité d’une vie meilleure «ailleurs» commence à prendre forme. Le partenaire négligé arrive alors à composer beaucoup mieux avec l’insécurité que la perspective d’une séparation est en mesure de faire naître. Il n’y a plus d’ambivalence. Le point de non-retour est atteint et l’annonce de la séparation s’avère imminente. Cette fois-ci, cette perspective n’est plus seulement considérée comme une ultime stratégie pour faire réagir l’autre. Alors que, dans la phase précédente, le partenaire concerné ne faisait qu’imaginer ce que pourrait être la séparation, il passe désormais à l’action et prend des mesures concrètes, par exemple consulter un avocat pour connaître ses droits ou un agent immobilier pour dénicher un nouveau lieu de résidence.

Extrait tiré du livre L’infidélité de François St Père.