Le bon mot, à la recherche du vrai sens des expressions

Dites-vous que vous jouez aux dards ou aux fléchettes? Saisissez-vous les occasions ou les opportunités? Appelez-vous la charrue ou le chasse-neige en hiver ?

Chacun de nous utilise parfois certains mots à la place d’autres. Avec ces expressions, nous nous éloignons souvent du vrai sens des mots. La recherche du mot juste, c’est parfois le combat d’une vie !

Lorsque j’étais plus jeune, je me rappelle que je disais toujours « couverte » pour « couverture » et, quand j’entendais les autres dire « couverture » je trouvais qu’ils parlaient vraiment bien et me demandais qui avait raison. Évidemment, le terme correct est bel et bien couverture, mais sachez toutefois que couverte est un mot bien accepté dans la langue française. Cependant, il ne signifie pas la même chose. On dit « couverte » pour faire référence à un enduit qui recouvre la porcelaine et non pour parler de ce dans quoi on s’emmitoufle lorsqu’on a froid!

Pour se garder au chaud, il est vrai qu’une couverture peut être pratique, mais avouez qu’un autre excellent moyen de se réchauffer est de boire un café ; la boisson typique des étudiants en fin de session. Saviez-vous que l’on doit faire une distinction entre les termes « étudiant » et « élève » ?

En effet, « étudiant » fait référence aux gens qui étudient au niveau universitaire, alors qu’élève se rapporte surtout aux niveaux primaires et secondaires. Lorsqu’on parle de quelqu’un qui étudie au collège ou au cégep, l’appellation exacte sera collégien ou cégépien.

Vous souvenez-vous de cette époque au primaire où, petits élèves que nous étions, on nous a appris à lire et écrire les chiffres romains ? Ou étaient-ce les « nombres » romains ? Savez-vous quelle est la différence entre les chiffres et les nombres?

Les chiffres sont ceux qui composent les nombres. Tout simplement. Alors, « 21 », par exemple, est un nombre, composé de deux chiffres. C’est aussi simple que ça!

La semaine prochaine, je vous expliquerai d’autres distinctions importantes à faire dans le domaine de la langue française, en me basant encore sur le livre « Le bon mot » de Jacques Laurin.

Bonne semaine!

Le bon mot

Livre Jacques Laurin Éditions de l'Homme
S’exprimer correctement vous paraît-il une tâche laborieuse ? Faut-il dire partir ou lancer un commerce ? Le bon mot présente plus d’un millier de termes qui prêtent à confusion. Vous n’y trouverez pas de longues explications mais des exemples clairs, présentés sous une forme qui les rend compréhensibles dès la première lecture.

En savoir plus sur le livre.